Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Location de logement : éviter les arnaques

Internet regorge de milliers d’annonces et d’offres de location de logement en tout genre. Il est alors important de vérifier toute la légitimité de ces offres et ne pas être la victime d’une arnaque. Face à une très (trop) bonne affaire en apparence, il n’est pas rare d’être confronté à une annonce de location frauduleuse.

Attention aux apparences trompeuses

À la recherche d’un logement à louer, vous épluchez les nombreuses annonces publiées sur Internet. Avec beaucoup de chance, vous pourrez peut-être tomber sur la perle rare, mais sans être défaitiste, les très bonnes affaires en immobilier sont rares tant la demande est importante. Il est indispensable de vérifier si le prix de la location correspond bien à la réalité du marché. Dans le cas contraire, si le prix affiché est bien plus inférieur à celui du marché de la location, ne prêtez pas attention à l’annonce : une arnaque ou des vices cachés peuvent se cacher derrière. En résumé, si l’annonce est trop belle, méfiez-vous !

De plus, faites attention aux propriétaires qui justifient le prix de leur location très bas par le fait qu’il souhaite aider quelqu’un dans le besoin ou qu’il ne recherche pas à rentabiliser son investissement. Tous les propriétaires ont la volonté de louer leur bien dans le but de le rentabiliser, d’amortir leurs investissements et de recevoir des revenus locatifs correspondant au prix du marché.

Pour terminer, les futurs locataires doivent prêter attention aux propriétaires beaucoup trop instants, envoyant des dizaines de mails de demande d’envoi de documents ou de sommes d’argent en guise de « protection ». Un vrai propriétaire vous conviera une seule fois à un rendez-vous pour visiter son logement et n’hésitera pas à vous dire que d’autres personnes ont également pris rendez-vous. Un propriétaire honnête est transparent et comme la demande est très importante, il n’aura pas besoin de  harceler les futurs visiteurs.

Attention aux demandes de réservation

Cette arnaque est plus particulièrement répandue dans les zones d’habitation dites « très tendues », c’est-à-dire que la demande de location est bien plus importante que l’offre. Cela signifie que pour un appartement à louer, le propriétaire va recevoir de nombreuses candidatures. Un propriétaire peu scrupuleux pourra vous demander de lui verser une somme d’argent en contrepartie d’être sûr d’accepter votre dossier de candidature. Cette pratique est absolument illégale et punie par la loi. Bien entendu dans la majorité des cas, le futur locataire ayant envoyé de l’argent au propriétaire ne reverra jamais son argent et d’autre part ne louera jamais le logement en question.

Attention aux demandes de documents

À l’instar des demandes de réservation en contrepartie d’une somme pécuniaire, le locataire peut être face à une demande de documents. Dans la réalité, une fois le bien visité, le propriétaire peut vous demander un ensemble de documents afin de lui fournir un dossier de candidature si l’appartement est à votre goût. Toutefois, en cas d’escroquerie, le « propriétaire » peut vous demander des documents personnels avant même la visite du logement. Cette pratique est également illégale.

Attention aux paiements en mandat cash

Dans la majorité des cas, si vous apercevez « paiement en mandat cash » dans une annonce de location, il faut fuir rapidement ! Le mandat cash est un mode de paiement qui permet d’envoyer de l’argent à une tierce personne qui le percevra en liquide sans passer par un compte bancaire. Il y a donc très peu de traces et de preuves de paiement.

Attention aux propriétaires trop absents

Il est possible de rencontrer des propriétaires très occupés, si c’est le cas, ils feront appel à une agence immobilière pour s’occuper de la location de son bien. Si vous êtes en contact avec un propriétaire toujours trop occupé pour vous rencontrer ou vous faire visiter le bien et qu’il délègue la démarche à une tierce personne autre qu’un professionnel de l’immobilier, alors il faut se méfier du réel statut de propriétaire, il s’agit peut-être d’une arnaque.