Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Assurance habitation : votre profil » L’assurance habitation locataire » Sous-location : quelles sont les assurances à prévoir ?

Sous-location : quelles sont les assurances à prévoir ?

Vous partez à l’étranger quelques mois et vous envisagez de sous-louer votre appartement ? Si l’assurance des locations de meublés est généralement facultative, et donc par extension celle des sous-locations, il est vivement recommandé de demander à votre sous-locataire une assurance.

assurance-logement-sous-location

Comment définir la sous-location ?

Contrairement à certaines idées reçues, la sous-location est autorisée. C’est la pratique selon laquelle un locataire met à disposition son logement – partiellement ou entièrement – à une personne extérieure au contrat principal, contre le versement d’un loyer. Le locataire reste locataire du propriétaire bailleur tout en devenant le bailleur de son sous-locataire.

Cette pratique répond à un certain nombre de règles :

  • Le propriétaire doit donner son accord par écrit, après avoir reçu préalablement une demande écrite du locataire.
  • Le locataire doit percevoir un loyer de la part du sous-locataire.
  • Un contrat de sous-location doit être établi entre le locataire et le sous-locataire, afin de limiter les risques de litiges. Il doit notamment préciser la description de la sous-location, le délai de préavis, les conditions de résiliation par le locataire bailleur, etc.
  • Un état des lieux à l’entrée et à la sortie du sous-locataire est conseillé.

Bon à savoir : le locataire doit également obtenir l’autorisation de son propriétaire bailleur sur le montant du loyer demandé et cela afin d’éviter la pratique de loyers excessifs.

Quelles sont les responsabilités de chacun ?

Même s’il existe un contrat de sous-location qui lie le locataire et le sous-locataire, le propriétaire et le sous-locataire n’ont eux aucun lien juridique. En cas de dommages causés par le sous-locataire, le locataire reste entièrement responsable vis-à-vis du propriétaire.

Quelle assurance habitation pour le sous-locataire ?

La sous-location étant assimilée à une location de meublés, l’assurance n’est pas obligatoire. Elle est néanmoins fortement recommandée et le locataire a tout intérêt à en faire mention dans le contrat de sous-location afin de se prémunir.

L’assurance du sous-locataire doit permettre de couvrir :

  • La responsabilité du sous-locataire si les dommages résultaient d’une négligence ou d’une mauvaise manipulation de la part du sous-locataire.

Quelle assurance pour le locataire principal ?

Le locataire bailleur doit souscrire une garantie « recours du sous-locataire » auprès de l’assureur de son habitation qui lui permet de :

  • Être garant, vis-à-vis du sous-locataire, du préjudice que ce dernier pourrait subir du fait d’un défaut d’entretien du logement, de l’immeuble ou d’un vice de construction.
  • Se prémunir du risque que le sous-locataire ne soit pas capable de faire face financièrement aux dommages qu’il pourrait causer.
  • Couvrir les cas où le sous-locataire intenterait une action contre le locataire bailleur, notamment si le manque d’entretien du logement cause un sinistre.

 




Sous-location : quelles sont les assurances à prévoir ?
Evaluez cet article

Bon à savoir

La mise en place d’un contrat de sous-location ne doit pas conduire le locataire bailleur à annuler son propre contrat d’assurance habitation ni à revoir à la baisse ses garanties.