Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Location : déterminer son budget

Avant de commencer les recherches pour trouver un logement, le futur locataire doit prêter attention  à bien calculer le budget qui sera dédié au logement. Beaucoup de données influent sur le budget mensuel et annuel de la location. Entre loyers, charges locatives, factures, taxes, etc. Il est très important d’établir un budget avant de louer un logement pour éviter les éventuelles mauvaises surprises.

Pour bien calculer son budget de location, le locataire doit définir précisément ses dépenses fixes, ses dépenses dites « de consommables » ainsi que les potentielles aides au logement qu’il pourra percevoir. Les frais de logement sont dans la majorité des cas, l’une des principales dépenses des foyers, établir un budget est alors indispensable.

Calculer son budget d’installation

Avant de s’installer dans son logement, au moment de la signature du bail de location, le locataire va devoir dans un premier temps réaliser quelques dépenses dites « d’installation ». Souvent, un dépôt de garantie ou une caution lui seront demandé qui équivalent à un mois de loyer sans les charges. Le locataire devra également s’acquitter d’un loyer d’avance ainsi qu’une provision sur charges représentant en moyenne 20% du loyer.

Si le locataire a fait appel aux services d’une agence immobilière, des frais en plus seront à ajouter au budget, comme les frais d’agence et les frais de signature du bail.

Pour finir, il est intéressant de prévoir des dépenses diverses avant l’entrée dans les lieux. Des dépenses associées à un déménagement, l’achat de mobilier et d’équipements, la création d’une ligne téléphonique et Internet puis la réalisation des contrats de gaz, d’électricité et d’eau souvent synonyme de frais de raccordement. Pour exemple, le coût d’une installation de ligne de téléphone peut être de 50€.

Pour terminer la liste des dépenses d’installation, le coût mensuel de l’assurance habitation, obligatoire en ce qui concerne les locataires, sera à prévoir.

Les frais fixes

Une fois installé dans le logement, le locataire, afin d’établir son budget de location, doit être vigilant sur l’ensemble de dépenses fixes et mensuelles. Les dépenses fixes sont :

  • le montant du loyer : plus grosse dépense dans le budget de location, le loyer est bien entendu à prendre en compte.
  • les charges locatives : liées au loyer,  elles correspondent aux frais d’entretien et d’usage de l’immeuble. Elles sont plus ou moins importantes selon les équipements mis à disposition des locataires comme la présence d’un ascenseur par exemple.
  • la taxe d’habitation : chaque année, le locataire doit s’acquitter de cette taxe. Selon le profil du locataire, sa situation géographique et le montant du loyer. Le montant de la taxe d’habitation peut être une dépense importante.

Les frais variables

Les dépenses considérées comme « fixes » font parties des dépenses les plus importantes du budget de location. Cependant, d’autres frais sont aussi à prendre en compte. Ces frais sont dits « variables » car leurs coûts varient en fonction du locataire et de sa consommation. C’est le cas de :

  • la consommation d’eau.
  • La consommation d’électricité et de gaz.
  • La consommation de chauffage.
  • La réalisation de travaux : au cours de sa location, l’occupant pourra être amené à réaliser des travaux d’aménagement et d’entretien à sa charge.

Selon le type de logement et ses caractéristiques, le locataire devra également s’acquitter d’une taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TOM) qui peut être intégrée mensuellement aux charges locatives. Ainsi que la souscription d’un contrat d’assurance et d’entretien obligatoire des chaudières et des conduits de cheminées qui sont, dans la majorité des cas, à la charge du locataire sauf si le contrat de location le prévoit autrement.

Etablir un budget de location est très important car les dépenses mensuelles réelles ne se limitent pas au règlement du loyer et des charges locatives.