Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Négocier une baisse de loyer

Le locataire est lié au propriétaire par le biais d’un contrat de location de plusieurs années. Après quelques années d’occupation et d’entretien parfait du bien, le locataire a le droit de demander une baisse de son loyer et de le négocier. En effet, les clauses du bail de location peuvent être modifiées et revues avec l’accord des deux parties impliquées.

negocier-baisse-loyer

Si en tant que locataire, le montant de votre loyer vous semble trop élevé par rapport aux différents tarifs pratiqués dans votre ville de résidence ou alors par rapport aux prestations du logement en question, vous avez la possibilité de négocier une baisse de votre loyer.

Le montant du loyer fait partie des différentes clauses révisables du contrat de location, à condition bien entendu que l’occupant respecte à la lettre les autres obligations qui lui incombent.




Connaître les loyers pratiqués dans sa ville de résidence

Avant de réaliser une négociation avec le propriétaire dans le but de voir son loyer diminuer, il peut être judicieux de prendre connaissance du montants des loyers pratiqués pour des résidences aux prestations équivalentes se situant dans le même secteur géographique.

Pour cela, le locataire en quête d’informations dispose de plusieurs ressources :

  • demander à son entourage (famille, amis, collègues, etc.) le montant de leur loyer en location afin de pouvoir comparer.
  • Scruter les annonces de locations immobilières : cette solution permet au locataire de connaître le montant des loyers demandés pour des biens non occupés en indiquant dans sa recherche tous les critères et les prestations similaires à celles de son logement actuel. Quand une annonce reste longtemps en ligne, l’un des principaux facteurs est, dans la grande majorité ces cas, le montant du loyer trop élevé. Un très bon indicateur pour connaître les montants des loyers qui sont trop importants.
  • Étudier les statistiques moyennes dans la ville de résidence : pour cela, le locataire peut consulter les statistiques réalisées par l’observatoire Clameur qui permettent de connaître, pour de nombreuses villes en France, le prix du mètre carré en fonction du type de logement.

Il existe également une « cote des loyers » établie par Locservice qui apporte plus d’informations sur les montants des loyers en France.

La revalorisation annuelle du loyer

Chaque année, à la date d’anniversaire de la signature du bail, le propriétaire est en droit de procéder à une augmentation du loyer. Le montant de l’augmentation est fixé par l’INSEE et définit précisément par l’Indice de référence des Loyers (IRL). Toutefois, tous les propriétaires ne pratiquent pas systématiquement cette hausse de loyer.

Si le locataire est en désaccord avec cette hausse, divers recours sont à sa disposition pour refuser et contester cette augmentation.

Quand et comment demander une baisse de loyer ?

À noter que dans certaines agglomérations françaises, l’offre de location est bien plus importante que la demande. Les propriétaires ont donc tout intérêt à étudier les demandes de diminution de loyer de la part de leur locataire pour ne pas retrouver leur logement sans occupant, pour ne pas devoir payer à nouveau des frais d’agence et prendre du temps à rechercher de nouveaux locataires.

Toutefois, avant de négocier une baisse de son loyer, le locataire doit occuper le bien depuis plusieurs années et ne pas avoir de conflits avec le propriétaire (impayés, mauvais entretien, nuisances sur le voisinage, non-respect de différentes clauses, etc.).

La demande doit s’effectuer par courrier recommandé avec accusé de réception. La demande écrite est très importante, car elle pourra éventuellement servir de preuve en cas de conflit avec la propriétaire concernant le paiement du loyer.

En cas de refus de la part du propriétaire, une autre possibilité s’offre au locataire. Il peut très bien demander, à la place de la diminution du loyer, la réalisation de travaux d’amélioration et d’embellissement du bien, à la charge du propriétaire. Cette solution permet à ce dernier de revaloriser son bien et permet également au locataire de profiter d’améliorations pour un loyer inchangé.