Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Guide du locataire » Trouver une location sans CDI : est-ce possible ?

Trouver une location sans CDI : est-ce possible ?

Vous cherchez à louer un appartement ou un studio, mais vous n’avez pas de CDI. Dans un marché où l’offre est souvent inférieure à la demande, cette recherche peut sembler difficile… mais pas impossible. Des solutions existent. Découvrons-les ensemble !

La caution solidaire : demander à un proche de se porter garant

Vous êtes en CDD, en contrat d’intérim ou étudiant. Vous pouvez demander à un membre de votre famille ou à un ami de se porter garant. Le garant est la personne qui s’engage à assurer le paiement de votre loyer et de vos charges, mais aussi des dégradations, en cas de difficultés de votre part. Cette formalité prend la forme d’un acte de caution solidaire qui doit être signé par le ou les garants retenus.

En principe, le propriétaire demande des garanties de solvabilité aux garants : être en CDI et percevoir des revenus au moins trois fois supérieurs au montant de votre loyer.

Opter pour la garantie loca-pass, une autre forme de caution

Si vous n’avez pas la possibilité de faire appel à un garant, vous pouvez opter pour la garantie loca-pass. Votre demande doit être effectuée au plus tard 2 mois après votre entrée dans le logement.

Cette garantie ne concerne que les logements dont les propriétaires sont des personnes morales (sociétés, organismes HLM, etc.). Elle permet de garantir à votre bailleur le paiement de votre loyer et de vos charges si vous rencontrez des difficultés financières temporaires.

Accordée par Action Logement, elle s’adresse à tous les salariés, y compris les préretraités, d’une entreprise privée non agricole. Elle concerne aussi tous les jeunes de moins de 30 ans :

  • En formation professionnelle au sein d’une entreprise (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation).
  • En recherche d’emploi.
  • Étudiant salarié en CDD de 3 mois minimum, en cours au moment de la demande d’aide.
  • Étudiant salarié justifiant d’un ou plusieurs CDD pour une durée cumulée de 3 mois au cours des 6 mois précédant la demande d’aide.
  • Étudiant salarié justifiant d’une convention de stage d’au moins 3 mois en cours au moment de la demande.
  • Étudiant justifiant d’un statut d’étudiant boursier d’État.

En cas de loyers impayés, votre bailleur demande la mise en œuvre de cette garantie auprès d’Action Logement, après vous avoir envoyé une mise en demeure. Le montant maximum de la garantie est égal à 9 mois de loyers et charges, dans la limite de 2 000 euros par mois, déduction faite des aides au logement. Les sommes avancées par l’organisme doivent être remboursées dans un délai fixé entre vous et l’organisme.

Opter pour la caution locative étudiante (CLE)

La caution locative étudiante est une garantie de l’État qui permet aux étudiants de l’ensemble des académies (à l’exception de celles d’outre-mer), ne disposant pas de garants personnels, d’accéder à un logement.

Vous pouvez en bénéficier dans les conditions suivantes :

  • Disposer de revenus, mais être dans l’incapacité de présenter une caution.
  • Chercher un logement en France pour faire ses études.
  • Être âgé de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail.

Le montant des loyers est plafonné, afin de favoriser les logements avec des loyers abordables. En province, le plafond est fixé à 500 euros pour une personne seule, 600 euros en Île-de-France et 700 euros à Paris.

Devenir locataire grâce au dispositif Solibail

Le dispositif Solibail permet d’aider à se reloger des personnes à la rue, isolées à la recherche d’un logement et aux revenus modestes. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez conclure une convention d’occupation avec une association conventionnée qui est le locataire du logement. Vous pouvez aussi bénéficier d’un accompagnement social au quotidien pour vous aider à vous reloger.

La durée de la location est en principe de 18 mois maximum. Vous contribuez financièrement au paiement du loyer (25 % en moyenne), en fonction de vos ressources.

Dernière option : le cotoiturage

Vous êtes étudiant, jeune actif, famille monoparentale… Le site www.cotoiturage.fr vous offre la possibilité de trouver une colocation pour mutualiser vos frais, mais aussi pour recréer du lien social. Une autre alternative pour vous loger !

Faire appel à un professionnel de l’immobilier

Si vous souhaitez passer par une agence immobilière, votre recherche sera plus difficile, car les agences vous demandent systématiquement des preuves de votre solvabilité, à savoir au minimum un montant de deux fois le montant du loyer.

Nous vous conseillons de tenter votre chance auprès d’un chasseur d’appartement. Sur la base de votre profil et de vos critères, il fait une recherche auprès de son réseau et sélectionne des logements. L’inconvénient : être prêt à payer son intervention !